Mots-clefs

, , ,

Au temps des moulins, le vent était beau ; au temps des éoliennes, n’est-il plus que pratique ? Par delà l’horizon étaient mille promesses. L’horizon se hérisse à présent, biffant le ciel, rayant l’espoir. Place au confort obèse sur fond de rectitude design des technologies de pointe. Le progrès blesse par où saigne notre humanité rebelle et hasardeuse. L’efficacité moderne triomphe, rectiligne, redresseuse des torts, torves et autres tordus, totalitaire par peur du vide, inessentielle, imbue de ses prérogatives transformatrices.

Je suis des chemins de traverse, au plus profond de moi JE SUIS ces chemins-là, las! qu’aux Grands Conseils, ne soit élus onques poètes ni jardiniers ni sages, mais vanités prospères, pourvues de bien peu d’idéal.


(Photo : « Nord Aveyron – 4 z’ânes » – Copyright 7ecologique 2010)

Publicités