Mots-clefs

, , ,

chemins et paysages 4

Parce que j’aime ma planète, je ne suis pas près de remettre les pieds dans un avion. C’est ainsi. Et tant pis pour les voyages…
…Ou tant mieux : J’irais moins loin, moins vite mais sans doute plus près, plus profond, plus à vif, plus au coeur.

Pedibus cum jambis, on voit le monde tel qu’il est. Il y paraît d’ailleurs de moins en moins fait pour les piétons. Dans combien de lieux ne se sent-on pas à présent déplacé, incongru, hors propos si l’on va sur ses deux jambes, sans un habitacle motorisé pour nous bombarder fissa aux quatre coins de Flipper-land ?

Lu récemment sur un site professionnel : 800 aéroports régionaux seront construits au Brésil. C’est la présidente brésilienne, Dilma Roussef qui l’a annoncé à Paris, dans le cadre d’un séminaire avec des chefs d’entreprise français.

Les brésiliens comme les chinois, dans pas longtemps, pleureront leur environnement perdu, à genoux sur un désert de sable. Quand au climat, il sera déglingué pour tout le monde. RIP : Réchauffé In Pace.

PS : La forêt amazonienne est peu à peu détruite pour fournir le cuir de nos chaussures. Une pétition circule. Signez là !

Publicités